Carmageddon

Carmageddon

Bienvenue mesdames et messieurs dans la Course à la Mort.
A vos marques, démarrez vos moteurs, 5-4-3-2-1 GO !

Ahhhhhhhhhhhhhh…
Nooooooooonnnnn…

Premier sang, le porteur du drapeau !


Quel jeu légendaire, j’ai passé des heures (jours) devant Carmageddon II : Carpocalypse Now.

En toute honnêteté, je n’ai jamais prêté beaucoup d’importance à la course, je préférais essayer de détruire mes ennemis ou écraser tout le monde.

Ce jeu est sorti dans les années 1990, cette époque de jeux et films étranges, avec souvent comme personnage principal un prisonnier-punk-psychotique-violent.

Inspiré du très bon film la Course à la Mort de l’an 2000, le premier jeu est sorti en 1997, suivi par le chef-d’oeuvre Carmageddon II en 1998, l’épisode mythique de cette saga.
En 2000 est sorti Carmageddon TDR 2000, un jeu assez mauvais.
Revenu d’entre les morts, Stainless Games a récupéré les droits de leur jeu originel et a sorti Carmageddon Reincarnation en 2015. Je ne l’ai pas essayé car l’optimisation était mauvaise, mais j’ai joué au tout nouveau Carmageddon Max Damage et il fonctionne bien.

Pour résumé, dans Carmageddon, vous êtes dans un monde parallèle avec beaucoup d’humour noir, vous avez une voiture, des adversaires, et vous pouvez gagner par trois moyens : terminer la course en premier, écraser tous les piétons, détruire tous vos ennemis.

Les voitures sont totalement dingues, et il y a de nombreuses améliorations et bonus à attraper avec votre véhicule. Cela peut modifier la gravité, vous rendre plus résistant, faire que les piétons soient plus grands…

C’est vraiment amusant de jouer à Carmageddon, c’est du grand n’importe quoi, vous ne pouvez pas vous sentir dans une simulation violente, rien ne ressemble à notre monde.
Je n’ai jamais compris la controverse à propos de ce jeu. Certes, vous gagnez des points en écrasant des gens, et même plus en le faisant de manière artistique, mais vous ne conduisez pas une voiture réaliste dans une vraie ville, ce n’est que pur imagination !
Bien sûr, en 1997, on était moins habitué au gore qu’aujourd’hui.  Je n’ai pas entendu parler d’une controverse pour Carmageddon Reincarnation, et cela aurait été absurde si vous jetez un coup d’œil à des jeux tels que Battlefield ou Call of Duty qui souvent simulent des guerres toujours en cours.

Si vous voulez essayez ce jeu, vous pouvez débuter avec le très très bon Carmageddon II, vous pouvez aussi donner une chance à Carmageddon Max Damage, la version améliorée de Reincarnation.

J’allais oublié, ne buvez pas avant de conduire si vous voulez gagner 😉

 

Gregory

I love role-playing games. I love to create, write and bring fun around a table. I also like web development, horror stuff, TV shows, video games, Stephen King's books...

Laisser un commentaire

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.